Arts plastiques, Atelier, Exposition, Rendez-vous

Vies d’ici – vues d’ailleurs, samedi 8 octobre

Vies d'ici - vues d'ailleurs, Zap'art Vauclaire

Animalocomotion, installation dans les bois — Guillaume Martial

Vies d'ici - vues d'ailleurs, Zap'art Vauclaire

Désordres passagers — Marc Adi

Journée découverte
13h à 18h  — Visite de l’exposition Vies d’ici — Vues d’ailleurs à Vauclaire dans le petit cloître et invitation à promenades exploratoires des lieux.

14h à 15h30 – Atelier famille
Sur inscription, enfant à partir de 4 ans

16h à 17h15 – Performances multicolores de
Marc Adi, en présence de l’artiste.
peintres
Une invitation à venir jouer devant l’objectif quelques saynètes vêtu d’une blouse colorée et équipé de quelques accessoires, dans l’enceinte du petit cloître de l’hôpital bas ou dans les bois environnants. Des actions dont vous pourrez garder un souvenir photographique capturé par l’artiste.
Inscriptions sur place. Tout public.

17h45 à 20h – Instant d’artiste
Rencontre avec Anne-Laure Boyer et diffusion
du film Des châteaux de cartons réalisé lors
de sa résidence au Centre culturel de Ribérac.
chateaux_cartons_001
« En se liant avec différentes instances comme la déchetterie, les objets trouvés, une association de récupération solidaire et bien d’autres figures locales de collecteurs, collectionneurs et autres dénicheurs d’insolite, l’artiste s’est interrogée pendant plusieurs mois, sur le devenir-rebus des objets peuplant notre quotidien. Anne-Laure Boyer ouvre une caverne où le grandiose côtoie le fragile de ce qui reste. Ici les objets sont élevés à la dignité de la chose.  »
Anne-Gaëlle Burban
Projection à la salle polyvalente de l’hôpital bas.
Entrée libre. Tout public.

Standard
Arts visuels, Atelier, Musique

Mosaïques : atelier et exposition

Du 5 au 16 septembre 2016, dans les locaux de l’association.

“Casser et reconstruire, tout une symbolique pour l’atelier mosaîques ! Rééduquer, raviver, restaurer la qualité existentielle des participants, qui proposent eux mêmes l’idée d’une exposition. Le défi est lancé !
Nous allons montrer et démontrer ce que nous réalisons. Garder l’anonymat de l’atelier et l’anonymat des exposants est une volonté concertée.”

Standard